Tribune du CALCC : le révérend pasteur Mbilizi Mwenelwa contre le départ forcé de la Monusco

Au cours de la première tribune d’échanges du CALCC, le révérend pasteur Jean Baptiste Mbilizi Mwenelwa s’est dit ce lundi 29 août contre le départ forcé de la Monusco.

Il a sensibilisé la population pour une prise de conscience sur le vrai problème qui se pose et une prudence, aussi pour le sens de responsabilité individuelle et collective dans les décisions à prendre en matière de paix et de sécurité du pays et des populations.

Il a renseigné les participants sur les revendications des populations et sur divers climats d’insécurité qui augmentent les cycles des violences et de morts d’hommes observés aux communautés locales à l’EST de la RDC, avant d’apprécier les revendications des populations par rapport au mandat de la MONUSCO et aux taches régaliennes du Gouvernement pour satisfaire les attentes des populations.

Il a appelé au sens de responsabilité des leaders de populations, à la maîtrise de soi, au sens de retenue dans les pillages, les assassinats et autres menaces observées, dans tous les sens, expliquant que la paix et la sécurité recherchées sont l’inverse de ces comportements observés malheureusement dans le chef des populations et aux Forces de sécurité.

« Pour nous en tant qu’acteur de la Société Civile en RDC, étant sur le terrain et connaissant des attitudes et souhaits de certains ou la plupart d’Etats voisins vis-à-vis de la grande RDC, taxée pour certain d’un « Pays – continent » par rapport à sa grandeur et son étendue, pour d’autres par contre, la RDC pays continants est un scandale des richesses ou géologique, il faut les partager avec les voisins….Et pour d’autres par contre, l’évolution démographique de la RDC 3% l’an est un danger pour la RDC et ses voisins que l’influence de la Grande RDC et de ses 450 tribunes internes serait très bien gérée par tous. D’où, des pensées différentes des uns et des autres par rapport à cette Nation au centre de l’Afrique. Et Pour certains Etats, il faut à tout prix, la balcanisation de la RDC soit en deux Etats ( RDC – EST) et ( RDC – OUEST) », a martelé Jean Baptiste Mbilizi.

Le révérend pasteur Mbilizi a abordé le sous-thème:
«Le départ de la Monusco : forcé, fin mandat ou incapacité dans ses missions en RDC ? L’appel des forces des Etats d’Afrique Centrale EAC, faire allusion aux forces Russes et les conclusions de la rencontre de la SADEC en RDC : pour quelles fins ? ».

Agath Miezi

Your Comment:


Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/laicdanslemonde/public_html/wp-includes/class-wp-list-util.php on line 169

Related Posts

20

Sep
Actualité

Tribune citoyenne d’échange du CALCC : l’augmentation des recettes publiques doit sensiblement se répercuter sur l’amélioration globale et réelle du social des Congolais

En analysant le projet de budget de l’État pour l’exercice 2023 qui est évalué à près de 15 milliards de dollars américains, un des sujets abordés au cours de la dernière réunion du Conseil des ministres, la quatrième tribune citoyenne d’échange du CALCC organisée ce lundi 19 septembre trouve que ce budget demeure minime au cas où[…]