Plus de vote pour les politiciens « chauves-souris », des vagabonds politiques en 2023 : Le CALCC aurait-il tranché en faveur de Didier Budimbu ?

Dans sa Tribune citoyenne de ce lundi 16 janvier 2023, le Conseil de l’Apostolat des Laïcs Catholiques du Congo (CALCC) semblerait laver le Ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, qui a invité les lushois le week-end dernier, à ne pas voter pour un candidat « chauve-souris » dont personne ne maîtrise la position claire.

Dans son speech, Didier Budimbu faisait allusion au vagabondage politique en RDC. Tenez : du Maréchal Mobutu en passant par les Kabila Désiré et Joseph jusqu’à Félix Tshisekedi, il y a des politiciens congolais qui ont excellé dans ce vagabondage, à la quête du pouvoir, de l’argent, des belles jeeps, des belles maisons,… pendant que la population croupit dans la misère, a en croire Me. Jean-Bosco Lalo, Président national du CALCC.

Quel serait le péché commis par le Ministre des Hydrocarbures, d’interpeller la conscience des congolais face à cette catégorie de politiciens hypocrites en les qualifiant de « chauves-souris » ?

Les esprits avérés peuvent témoigner que le Ministre Didier Budimbu est resté dans la parfaite vision du Chef de l’État, Félix Tshisekedi, celle d’un Congo où il fait bon vivre, ce qui ne passera jamais par ces politiciens du ventre qui changent à tout moment, sans position claire, sans soucis de la population, lesquels politiciens méritent d’être sanctionner par la population aux élections de 2023.

Plusieurs d’entre eux ont été présents dans tous les régimes antérieurs, ce qui n’est plus du dynamisme politique au sens propre, mais plutôt, une inconstance ou transhumance politique et se prétendraient dès lors, non impliqués dans les échecs des différents dirigeants passés jusqu’à ce jour.

Ceci dénote d’une malhonnêteté causant d’énormes préjudices aux intérêts de la population congolaise. Pour le CALCC, « ils sont plus que des chauves-souris. »

Pour tout dire, la conscientisation de Didier Budimbu se veut très responsable pour un membre de l’Union sacrée fidèle à la ligne directrice de Félix Tshisekedi et qui tient à la réussite totale de son probable second mandat au sortir des élections de 2023.

Visiblement, la déclaration de Didier Budimbu à Lubumbashi vaut son pesant d’or, surtout qu’elle a incarné le nom même de sa formation politique, Autre Vision du Congo (AVC). Aux détracteurs touchés, de se calmer…

Germain Aboki


Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/laicdanslemonde/public_html/wp-includes/class-wp-list-util.php on line 169

Related Posts

30

Jan
Actualité

RDC: Le CALCC remercie le Gouvernement congolais, la CENCO et toutes les personnes impliquées dans l’organisation matérielle de l’arrivée du Pape François

Dans un communiqué de presse ce lundi 30 janvier 2023, le Conseil de l’Apostolat des Laïcs Catholiques du Congo salue la mobilisation du Gouvernement de la RDC, Conférence épiscopale nationale du Congo et toutes les autres personnes impliquées dans l’organisation matérielle de l’accueil du Saint-Père, le pape François en RDC. Dans cet élan, le CALCC remercie également […]

30

Jan
Actualité

Perception sur l’arrivée du Pape en RDC : le CALCC lance un boom pour recadrer l’opinion !

Ce n’est plutôt pas un secret, le Pape François vient en visite apostolique en République démocratique du Congo. Il ne vient pas pour « résoudre nos problèmes quotidiens », recadre le Bureau national du Conseil de l’Apostolat des Laïcs Catholiques du Congo (CALCC), dans un communiqué de presse paru ce lundi à Kinshasa. Certes, l’arrivée du Saint-Père coïncide avec[…]