Des hostilités entre Teke et Yaka dans le Maï-Ndombe : pour le CALCC, le Gouvernement doit identifier les personnes cachées derrière cette situation !

Après l’analyse de la situation de Kwamouth dans la province du Maï-Ndome entre les communautés Teke et Yaka, Me Jean Bosco Lalo appelle le Gouvernement à identifier les protagonistes, que d’observer les communautés Teke et Yaka s’affronter inutilement.

A en croire Jean Bosco Lalo, il s’agit d’un faux conflit aux intérêts égocentriques des personnes identifiables. Tout en responsabilisant les autorités compétentes qui sont sensées les identifier, il a appelé lundi, au cours de la troisième tribune citoyenne d’échanges, les populations Teke et Yaka à ne pas céder à la manipulation gratuite et à privilégier la paix sociale dans leur territoire.

Pour Jean Bosco Lalo, les auteurs cachés derrière ces hostilités doivent répondre de leurs actes.

Pour rappel, environ 584 déplacés de Kwamouth dont 306 enfants vivent, depuis quelques jours, dans des conditions déplorables à Bandundu-ville, chef-lieu de la province du Kwilu.

Selon des sources concordantes, certains de ces déplacés de Kwamouth sont logés dans des familles d’accueil, d’autres dans des églises, d’autres encore sont au port dans des conditions très précaires.

Germain Aboki


Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/laicdanslemonde/public_html/wp-includes/class-wp-list-util.php on line 169

Related Posts

20

Sep
Actualité

Tribune citoyenne d’échange du CALCC : l’augmentation des recettes publiques doit sensiblement se répercuter sur l’amélioration globale et réelle du social des Congolais

En analysant le projet de budget de l’État pour l’exercice 2023 qui est évalué à près de 15 milliards de dollars américains, un des sujets abordés au cours de la dernière réunion du Conseil des ministres, la quatrième tribune citoyenne d’échange du CALCC organisée ce lundi 19 septembre trouve que ce budget demeure minime au cas où[…]